Bienvenue à la Haute école en Hainaut

Master en sciences de l'ingénieur industriel orientation Géomètre

Les études de Master en sciences de l’ingénieur industriel géomètre

Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre
Master ingénieur industriel géomètre

Outre une solide partie commune propre à l’ingénieur industriel en construction où sont développées les compétences en conception et stabilité des bâtiments, les grands axes d’une formation d’ingénieur géomètre sont notamment :

  • La géodésie, qui étudie les dimensions et la forme de la Terre ;
  • La topographie, depuis le levé et la représentation sur un plan des détails du terrain jusqu’à l’implantation de nouveaux points sur celui-ci ;
  • La bathymétrie, science de la mesure des profondeurs des fonds marins, lacustres et fluviaux ;
  • L’administration foncière (le cadastre) et l’urbanisme ;
  • Le droit appliqué aux biens fonciers et immobiliers, l’évaluation financière ;
  • La pathologie des ouvrages.

Un accent particulier est accordé à la mise en application de techniques modernes comme le positionnement par satellites GNSS, la conception assistée par ordinateur et le traitement informatique des données de terrain.


Détail du cursus


Passerelles

Si vous êtes déjà titulaire d'un diplôme de type court en construction, nous organisons également une passerelle vers les formations de Master en sciences de l'ingénieur industriel Géomètre. Vous aurez directement accès aux deux années de Master moyennant la réussite d'une année spécifique de passerelle.

Grille de cours de l'année spécifique de passerelle
 

Le métier de géomètre

Homme de terrain et expert technique, cet ingénieur polyvalent est étroitement associé aux ingénieurs en construction avec lesquels il partage sa formation. Les domaines d’intervention de l’ingénieur géomètre sont multiples et variés, ses connaissances techniques, juridiques et sa capacité d’expertise l’amène à travailler à tous les stades des projets de construction :

  • Levé de terrain, réalisation de plans, bornage ;
  • Gestion des contraintes légales et urbanistiques ;
  • Implantation et suivi de l’ouvrage d’art ;
  • Expertise immobilière, arbitrage de litiges ;

Les débouchés

  • Profession libérale (indépendant) ;
  • Grandes entreprises de construction, nationales et internationales ;
  • Bureaux d’étude ;
  • Administrations, entreprises publiques ;

  •  

Témoignages de diplômés